-
Aller au bout du monde tous les ans, impossible, alors on va au bout de la France, dans un petit coin juste avant l'Italie.Il y a des palmiers partout le long des plages de sable fin, elles aussi aménagées. La mer est bleue quand il n'a pas trop plu et que le Var nous offre sa boue des montagnes et des usines qui longent sa digue. Le soleil est au rendez-vous, percutant et assommant à la mi-journée, mais il faut bien rentrer avec un bronzage qui témoigne de la virée sur la 'French Riviera'. Si le palmier ne surplombe pas la plage, le manque est compensé ceux décorant les coins de pages de menus ou peints maladroitement-c'est l'intention qui compte-sur les vitrines des restaurants de bord de plage. Surtout n'oublions pas que nous sommes en vacances sous les palmiers pour nous y inviter, offre qui ne se refuse pas. Tropico café, The Palm Hotel, Restaurant l'Oasis... L'exotisme est ailleurs.
English text
Retour. Back